Clinical Data Mining

L’industrie pharmaceutique produit de plus en plus de données dans le diagnostic, le traitement et les processus de Recherche et Développement. Le pôle Clinical Data Mining de Lincoln allie Compétences Data Mining et Expertise sur les essais cliniques dans le but d’expliquer des résultats inattendus ou décevants, de mieux connaître les facteurs de risques liés à un traitement, de découvrir des sous-groupes de patients d’intérêt.

Efficacy

A chaque phase du développement d’un médicament, pour une meilleure compréhension de l’essai et du mécanisme d’action de la molécule, fouille approfondie des caractéristiques de baseline et des données de suivi du patient.

Les analyses peuvent concerner l’étude et l’optimisation de la réponse au traitement, l’explication d’une absence de réponse ou  encore la recherche de sous-groupes d’intérêt.

Des décisions peuvent aider la mise en place des essais suivants : définition de population à inclure, de critère d’exclusion ou encore de critère d’efficacités secondaires.

Safety

Dans le cadre du suivi de la sécurité d’un médicament sur le marché, recherche de facteurs explicatifs de l’apparition d’un événement indésirable pouvant notamment dans le cadre d’une réponse aux agences réglementaires aboutir à une restriction d’indication.

Données de vie réelles

Valorisation d’essais cliniques non-interventionnels pour aider le positionnement d’un médicament sur le marché national via des publications sur des congrès médicaux nationaux ou internationaux Le but est d’aider la communauté scientifique (les prescripteurs) à mieux connaitre le médicament et ses mécanismes d’action en vie réelle.

IoT et Big-data

Dans le monde en plein boom des IoT, nous accompagnons nos clients dans l’intégration, la collecte et l’analyse des données issues d’objets connectés dans des essais cliniques.

Références

Développement d’une molécule en Phase II

Dans une étude en Hypertension, nous avons identifié une sous-population non répondeuse sur un critère clinique pertinent entrainant la non-positivité de l’essai. Cette population a été exclue et inscrite au protocole d’au moins deux essais suivants.

 

Suivi post-AMM (phase IV) d’un médicament sur le marché

En rhumatologie, dans le cadre du suivi d’un médicament sur le marché, le sur-report d’un événement cardiaque indésirable a été expliqué grâce à des méthodes de data-mining, ce qui a permis au laboratoire de proposer une restriction d’indication acceptée par l’Agence Européenne du Médicament.